Origine du programme------------------------- ---------------------------------

Le programme Zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) tire son origine d’une série d’études menées en Europe dans les années 1980 par BirdLife International et par l’International Wetland Research Bureau. Estimant que ces études méritaient d’être mieux connues et pouvaient constituer un puissant outil de conservation, BirdLife a mis en chantier une opération visant à repérer les sites les plus importants pour la faune aviaire sur l’ensemble du continent européen, à recueillir des données à leur sujet et à les diffuser largement. La publication de ces informations en 1989, dans un document intitulé Important Bird Areas in Europe, marquait la naissance des ZICO.

Le programme a été lancé au Canada en 1996 par Nature Canada (www.naturecanada.ca) et Études d’Oiseaux Canada (www.birdscanada.org). On retrouve actuellement près de 600 ZICO dans le pays, dont près d'une centaine au Québec. C’est Nature Québec (www.naturequebec.org) qui est responsable du programme ZICO au Québec, depuis 2000.


 

Les zones importantes pour la conservation des oiseaux (ZICO) dans le monde

Le programme ZICO est une initiative de conservation internationale coordonnée par BirdLife International. Ce programme vise à identifier, surveiller et conserver des sites essentiels pour les oiseaux et la biodiversité. En 2009, c’est plus de 10 000 ZICO qui ont été identifiées, cartographiées et documentées dans 178 pays à travers le monde.


Source : BirdLife International (2008) Etat des populations d’oiseaux dans le monde : des indicateurs pour un monde qui change. Cambridge, UK : BirdLife International [PDF]

 

Structure du programme ZICO : du local à l’international…


© Nature Québec


Partenaire international

BirdLife International est un réseau mondial d’organismes de conversation qui s’efforce de protéger les oiseaux, leur habitat et la biodiversité en travaillant avec les citoyens à l’utilisation durable des ressources naturelles. Le siège social de BirdLife est situé à Cambridge, au Royaume-Uni (www.birdlife.org).

Ses principales fonctions sont d’établir les standards, les spécifications et les critères ainsi que d’assurer la direction globale du programme ZICO. De plus, BirdLife offre un support à 178 pays à travers le monde, par exemple, au niveau de la gestion des données et de la communication.

Partenaires nationaux

Les co-partenaires canadiens du programme des ZICO sont Études d'Oiseaux Canada (www.birdscanada.org) et Nature Canada (www.naturecanada.ca). Ils ont pour fonctions d’assurer les liens avec BirdLife International et ses organisations partenaires, d’établir les lignes directrices du programme au Canada, de réaliser un plan de travail canadien, de développer des outils de communication normalisés et des ressources documentaires pour les partenaires provinciaux et de gérer la base de données et le site Web national (www.ibacanada.ca).


TYRAN TRITRI
© Jacques Forbes,
Québec couleur nature, édition 2006

 

Partenaires provinciaux

Les partenaires provinciaux ont pour principale fonction d’assurer la mise en œuvre du programme ZICO au sein de leur province respective. Ils soutiennent, dans la mesure de leurs moyens, les partenaires locaux et les Gardiens des ZICO. De plus, ils collaborent au développement de documents nationaux et font la promotion du programme aux échelons locaux, régionaux et provinciaux.

Au Québec, c’est Nature Québec (www.naturequebec.org) qui est responsable du programme ZICO et qui assure les liens avec les partenaires locaux, provinciaux et nationaux. Il coordonne également le Comité consultatif provincial ZICO, constitué de représentants d’organisations partenaires et de bénévoles. Ce comité effectue des recommandations à Nature Québec quant à la mise en œuvre du programme ZICO au Québec.

Partenaires locaux / Gardiens

Les partenaires locaux, que ce soit des individus, des organisations à but non lucratif (OBNL), ou des organismes publics ou privés, sont responsables des actions à réaliser localement dans les ZICO afin de contribuer à la conservation de celles-ci, dans le cadre des orientations fournies par le partenaire provincial ou national. Leur rôle consiste également à informer et conseiller le partenaire provincial sur le suivi des sites, les données d’évaluation, les actions de conservation, de sensibilisation ou de revendication, etc.

Un Gardien est un bénévole actif dans le programme de Gardiens des ZICO. Il peut faire partie d’une organisation à but non lucratif (OBNL) ou d’une organisation publique ou privée qui agit localement dans une ZICO. Il effectue, au moins une fois par année, le suivi de l’état d’un site et des habitats fauniques, documente les menaces pour la conservation et contribue à la mise à jour des fiches descriptives des ZICO. Il peut également surveiller les changements relatifs aux populations d'oiseaux et réaliser de la sensibilisation sur un site.